Mes achats écolos et de deuxième main

Bonjour à tous,

J’inaugure ici une nouvelle catégorie d’articles. Si vous connaissez ce blog, vous savez que depuis un an et demi, j’ai adopté un mode de vie plus simple en ce qui concerne mes dépenses et possessions. Si vous ne me connaissez pas et que le sujet vous intéresse, je vous conseille de parcourir mes archives. Avant, je prenais beaucoup de plaisir (éphémère) à m’offrir régulièrement des vêtements, des produits de soin ou de la déco. Arrêter de surconsommer m’a permis de réduire mon empreinte écologique, de me simplifier la vie lorsqu’il s’agit de choisir, et bien sûr d’économiser du temps et de l’argent.

Je me fais davantage plaisir en partageant un moment au resto, en partant en vacances sans me restreindre trop, en mettant des sous de côté pour de futurs voyages ou un projet immobilier et en allant au théâtre. Malgré tout, je continue à aimer les jolies choses et je ne m’en prive pas totalement. Je m’autorise à acheter des vêtements de seconde main et des produits écologiques et j’ai récemment chiné quelques objets. Je ne suis donc pas devenue drastiquement économe.

Je voudrais vous présenter ici des exemples de choses que je me suis offertes sans culpabilité. Commençons par les vêtements. Avant, je pouvais passer des heures sur l’application H&M ou me dire un samedi « tiens j’irais bien faire un tour dans tel ou tel magasin » juste pour voir ce qu’il y a. C’était loin d’être compulsif, mais l’envie me prenait toutes les X semaines et je me le concédais volontiers. Je pourrais encore trier mes armoires mais cela a bien diminué et je me réjouis déjà du changement de saison car ma penderie va alors s’alléger de tout ce que je n’aurai pas porté l’hiver et qui partira chez Terre, chez Oxfam ou sur Vinted. Voici quelques pièces que j’ai eu beaucoup de plaisir à dénicher :

  • Cette chemise H&M que j’avais repérée lors de sa sortie en magasin et que j’avais laissée dans les rayons (comme je l’ai dit je n’étais pas au point d’être une shopping addict sans retenue, j’étais sans doute dans la moyenne des femmes de mon âge et qui ont les mêmes revenus). Je l’ai payée 2 euros plus commission sur Vinted et je la mets quasi toutes les semaines, un bel amortissement donc, d’autant qu’elle va avec énormément de choses.

IMG_5488

  • Ce pull, également H&M, très chaud, acheté 3 euros plus commission (environ 3 ou 4 euros de plus) sur Vinted.

IMG_5489

  • Cette jupe zara, un achat qui sera moins rentabilisé, mais elle n’a coûté que 10 euros, elle est impeccable et j’ai eu un vrai coup de cœur. Je l’ai portée durant les fêtes avec des bottines et je l’adore.

IMG_5487

IMG_5486

  • Une chemise en jeans H&M (je ne le fais pas exprès, mais oui, j’aime leurs vêtements) achetée pour 5 euros chez Terre et en état impeccable.
  • Mes trouvailles incluent également un sweat Scotch and Soda acheté nickel pour 1/5 du prix, un pyjama Harry Potter (ça vous étonne ?) et un superbe manteau de printemps Monsoon. Malheureusement ce dernier est trop petit, cela reste un risque avec Vinted. Je vais donc devoir me résoudre à le remettre en vente.

C’est sûr que parfois, j’ai envie de rentrer dans certains magasins, mais c’est devenu très facile de résister en fait. C’est beaucoup plus facile d’arrêter complètement de faire quelque chose que de diminuer. Je n’ai pas le sentiment de me priver, j’ai vraiment changé de paradigme en ce qui concerne la mode. Je n’ai acheté depuis l’été qu’une paire de chaussures neuves et un pull. J’avais un modèle et une couleur en tête et, après avoir cherché plusieurs semaines en seconde main, je l’ai acheté neuf et je le mets tout le temps. Bref, je vous encourage vraiment à tester la seconde main. Il y a un vrai plaisir à donner une deuxième vie à un vêtement, à dénicher la pièce qu’on cherchait et à faire une bonne affaire.

Concernant mes autres achats récents, j’ai acheté :

  • Une bougie végétale Bois et Thym chez Dille & Kamille
  • Un coffret my cosmetik pour fabriquer ma propre crème de jour

Coffret « crème de jour universelle »

  • De la cire d’abeille en petits galets pour un futur atelier bougies ou beeswraps.
  • De jolis savons chez Lush
  • Des serviettes en tissus de chez Dille & Kamille pour parer ma table l’hiver
  • Des coupons de tissu pour de futurs do it yourself

J’ai vraiment envie de réaliser davantage de choses par moi-même à l’avenir. J’ai passé commande chez Aroma Zone et je me réjouis de m’essayer à de nouvelles petites expériences chimiques et de partager mes créations.

En attendant je vous laisse. J’espère avoir pu vous convaincre de donner une chance aux friperies et sites de seconde main. Possédez-vous vous-mêmes des pièces qui vivent avec vous une deuxième vie ?

Voyage en Croatie (2): Sibenik et les parcs nationaux

Une des choses que je voulais absolument faire en Croatie, c’était visiter les parcs nationaux de Plitvice et Krka. Ce sont des parcs où l’on randonne dans un entrelacs de rivières et cascades qui serpentent et relient entre elles des lacs, le tout au sein d’une forêt luxuriante. Le plus spectaculaire étant Plitvice, nous avons choisi de commencer par Krka. A noter qu’il pleut souvent à Plitvice, donc nous avons établi notre programme en fonction de la météo. Les deux fois, nous avons loué une voiture pour la journée pour une soixantaine d’euros.

En allant à Krka, nous nous sommes arrêtés à Sibenik, une ville située à l’embouchure de la riviere Krka. Ce qui fait le charme de cette ville est le dédale de petites ruelles et escaliers escarpés qui surplombe la digue et mène jusqu’à la forteresse Saint Michel, que nous avons également visitée. La cathédrale Saint Jacques et les jardins du monastère, un peu plus haut, valent également le détour.

P1070370
Saint James vue depuis le fort Saint Michel

P1070356

DSCN0072

Lorsque nous nous dirigeons vers le parc national, il est déjà plus de 15h. Un tarif réduit est appliqué à partir de 16h (150 kunas au lieu de 200 en haute saison), mais nous décidons de ne pas attendre. Une fois le billet acheté, un petit bus nous emmène jusqu’au point de départ de la balade (c’est une boucle donc aucun risque de s’égarer), ça descend et les virages sont très serrés donc je déconseille de le tenter à pieds.  Les bus sont fréquents de toute façon. La balade fait ensuite environs 4km de long. Nous avons pris notre temps, pris des photos aussi. Il y a des aires de repos et également, face à la chute la plus imposante, à mi parcours, un endroit où l’on peut se restaurer. Ca casse un peu le charme, mais bon, il faut bien faire son beurre et j’avoue avoir craqué pour une douceur à prix réduit. Mon verdict sur l’endroit c’est waouh. A deux pas du littoral, il est tout à fait étonnant de se retrouver ainsi plongé dans une forêt si dense et un relief accidenté. L’eau change de couleur à chaque angle de vue à cause de la végétation, du soleil, de la nature du sol. Marcher sur ces pontons en bois au milieu de la rivière est vraiment captivant et également apaisant et ressourçant. Je recommence chaudement la visite de ce parc national. Attention, ce n’est pas donné. Pour économiser, il est possible en été de venir après 16h et de profiter du tarif réduit. Vous aurez néanmoins le temps de faire la balade, en tout cas en été.

Deux jours plus tard, nous nous mettons en route pour Plitvice, à 1h30 de route de Zadar plus ou moins. Comme le recommande le guide du routard, nous choisissons de commencer la visite par les lacs supérieurs (il y a deux entrées) car la plus haute chute (70m) s’y trouve et est dans l’ombre l’ombre fin d’après-midi. Plusieurs circuits pédestres sont possibles. Nous choisissons de visiter les lacs supérieurs et inférieurs, c’est-à-dire une balade de 8 km dans laquelle est comprise une traversée d’un des lacs en bateau, ainsi que le retour au point de départ en navette. Au final, ce n’est pas loin de 6h que nous passerons dans ce parc qui compte 16 lacs reliés par des cascades. Nous ne sommes que début juin, mais il y a déjà une certaine affluence. De toute façon, autant y aller lentement et profiter au maximum. Car oui, on en a pris plein les yeux, j’ai été soufflée par la beauté de l’endroit, les nuances de bleu, la composition de chaque tableau dont la nature nous a régalés. C’était tout simplement magnifique et l’un des endroits les plus beaux qu’il m’ait été donné de voir, au rayon nature en tout cas. Je ne m’attendais absolument pas à tant de beauté, cela m’a rappelé des clichés que j’ai vus d’Afrique ou d’Amérique et cela m’a confirmé qu’il n’est pas nécessaire de courir le monde pour que la beauté du monde s’offre à nous, nue et innocente. Je vous laisse profiter de quelques modestes clichés qui ne nécessitent ni mots ni retouche.

IMG_E4256

P1070561

P1070635

P1070639

Voilà, suite et bientôt fin au prochain épisode… Et vous, quelle merveille de la nature vous a le plus ébloui?