Journal de Confinement 4: du 6 au 12 avril

Je n’ai pas écrit tous les jours cette semaine. Les jours se ressemblent étrangement et je n’ai pas envie de me forcer à imaginer des mots nouveaux pour décrire la même chose. J’ai écrit lorsque j’en avais envie, lorsqu’une pensée, une image ou une impression demandait à être retranscrite…

Mardi 7

Premiers coloriages envoyés à des amis. Je poursuis ma production avec passion.

IMG_0011

Je parviens à me motiver à aller courir même si je suis allée au travail. Ce n’est pas facile aujourd’hui. Je décide de faire plus court en essayant d’aller plus vite, mais comme je ne parviens pas à maintenir l’accélération, je me force à poursuivre 2km de plus. Pas exceptionnel mais l’essentiel est de se dépasser un peu à chaque sortie, on ne peut pas être performant tous les jours.

Je regarde un reportage sur l’étude BBC Pandemic, une étude sur la propagation des virus réalisée en Grande Bretagne il y a deux ans. Je vais tenter de la regarder en replay car j’ai raté le début et c’était très intéressant. Ils avaient anticipé à quelle vitesse cela pouvait aller…

La jeune trompettiste de ma rue nous offre un véritable mini concert de jazz à 20h. Elle a mis un background avec un ampli et le temps suspend son vol encore davantage. Elle nous régale…

La lune est magnifique, mais je n’ai plus d’appareil photo correct et celui de l’ipad est complètement inefficace pour les scènes nocturnes. Vers 21h, la lune est toujours pile visible de la fenêtre qui fait face à mon divan, la plus grande.

Mercredi 8

J’ai pris le soleil dans la cour du boulot aujourd’hui, mes bras et mon cou en portent les premières marques.

Longue marche avec le soleil en déclin. J’en profite pour appeler une amie. Ma moyenne de pas quotidiens a mis du temps à remonter, mais elle franchira bientôt la barre des 10000 pas. Cela n’arrive que lorsque je suis en vacances et encore, souvent les vacances sont trop courtes pour compenser la sédentarité que je vis dans la vie dite « active ».

Ca y est je craque complètement et j’ai téléchargé une application qui me permet d’évoluer dans le monde d’Harry Potter, je pense que ça s’appelle Hogwarts Mistery. Je m’appelle Julia Granger (Team Hermione, always) et je suis en première année dans la maison Serdaigle.

House of Ravenclaw by DreamerWhit.deviantart.com on @DeviantArt
Comme Luna…un autre de mes personnages favoris

 

Samedi 11

Certains retapent une maison. Certains creusent une piscine dans leur jardin. Certains mettent en place un potager qui leur permettra d’être auto suffisants pour les mois à venir. Moi, je….nettoie tous les tiroirs et étagères de mon frigo-congélateur. Eh oui, dans un petit appartement, on a les chantiers qu’on a. Je voulais repeindre mon salon, mais je me suis dit que j’allais vite me retrouver au milieu d’un bordel monstre avec juste ma chambre pour me retrancher et qu’il valait mieux ne pas se lancer là dedans.

Encore un article, une contribution externe publiée sur le site de La Libre Belgique. Je m’y reconnais pas mal… https://www.lalibre.be/debats/opinions/apres-le-confinement-refusons-en-bloc-le-retour-a-nos-comportements-deshumanises-5e8f24e4d8ad581631d7269b

Promenade à vélo aujourd’hui. J’ai repéré un endroit où je voulais arriver. C’est si agréable de se balader parmi les pommiers et poiriers en fleurs, de découvrir de nouvelles perspectives sur le paysage, de sentir le vent sans en être incommodée comme lorsqu’on court. Je fais travailler un peu mes cuisses et je sens mes bras aussi qui travaillent pour maintenir le guidon dans sur des terrains irréguliers.

Récompense, une pizza 4 fromages que je vais retirer à la pizzeria en bas de chez moi, munie d’un masque cousu par ma maman. Premiers repas depuis le début du confinement qui n’est pas concocté par mes soins avec ce que j’ai à la maison. Elle est savoureuse, mais je n’ai plus l’habitude de manger si copieusement et si lourd.

Dimanche 12

Nuit de 12h. La digestion de la pizza ? J’ai besoin de dormir beaucoup, ça a toujours été comme ça, sans vraiment savoir pourquoi. Bien sûr, si je mets mon réveil, je peux me lever avant cela et être opérationnelle. Cependant, naturellement, je n’aurai jamais envie de me lever après moins de 9 ou 10h de sommeil, ce qui est difficile au quotidien. A ce jour, je n’ai jamais eu de mauvaise prise de sang. Mystère. Je pense que c’est constitutif. Et sans surprise, je suis plutôt du soir, donc j’accumule rapidement beaucoup de fatigue avec les semaines de travail qui s’enchainent. Lorsque je respecte davantage mon rythme et que je m’octroie davantage de sommeil le weekend, je me sens comme nouvelle.

J’ai tout de même du mal à émerger et je décide de sortir pour aller déposer un livre dans la boîte à livres la plus proche. Je cherche des livres anciens pour un projet créatif que j’ai envie de réaliser. Il ne faut pas qu’ils soient trop beaux ou que ce soient des classiques car je vais devoir leur « faire du mal ». Je prélève trois livres de la boite, mais je sens que cela va être compliqué. Suite bientôt, si j’y arrive.

Je me lasse un peu de courir seule, même si je suis régulière. Après un run plus court que d’habitude (5,7km), je décide d’aller faire des escaliers. Il y a une côte dans ma ville que l’on peut faire par la route ou par une série d’escaliers. Les marches ne sont pas trop hautes mais il faut faire attention car elles sont pavées et irrégulières. Je ne les ai pas comptées, je pense qu’il doit y en avoir environ 150…194, je viens de vérifier sur internet ! Je les ai gravies deux fois en trottant et j’étais en feu, mais contente de moi.

Je suis cependant triste car alors que majoritairement la journée a été extrêmement calme avec encore moins de voitures et de passage que d’habitude lorsque je suis sortie vers 13h30 (mais les gens étaient sans doute encore à table), j’ai observé lors de mon run des personnes ne respectant pas du tout les règles de confinement. Un groupe d’adolescents, mais aussi des enfants accompagnés par des adultes à vélo. Ils m’ont littéralement bloqué le passage car ils étaient à l’arrêt sur la rampe très étroite d’un pont. Je pense que c’était deux groupes de trois ou quatre personnes qui se rencontraient par hasard, mais ils étaient à l’arrêt, et ne m’ont pas permis de passer en respectant les distances de sécurité. Et il est certain qu’il ne s’agissait pas de personnes qui vivent sous le même toit.

Je comprends que les ados transgressent, mais je suis en colère contre les adultes. J’imagine que c’est dur quand on est confiné avec des enfants, j’imagine que certains se sentent à l’abri, mais pourquoi laisser vos enfants jouer tous ensemble dans les rues des villages quand je vois que vous avez tous des jardins. Je m’estime chanceuse, je n’ai aucun problème de santé et j’ai toujours mon salaire. Mes proches vont bien. Je ne subis pas de violence domestique. Mais ce n’est pas évident non plus d’être confinée seule, d’être confinée sans extérieur alors qu’il fait beau… Mais je le fais de bon cœur car je vois l’épuisement des soignants et je les respecte trop, car j’ai une grand-mère en maison de repos, car tout simplement cela n’a jamais été aussi facile d’aider son prochain. Alors de grâce restons chez nous et quand nous allons au supermarché ou faire du sport comme c’est encore autorisé, n’abusons pas. Je vivrais très mal que l’on me prive de ma balade quotidienne à cause d’une poignée d’inconscients, surtout si ces inconscients vivent dans des 4 façades et ne peuvent juste pas s’empêcher de faire un barbecue avec leurs voisins. C’était le coup de gueule du dimanche soir, je suis désolée, ça me fait du bien de l’écrire. Je reviendrai mieux disposée…

J’espère que tout va au mieux pour vous. Courage.

2 réflexions au sujet de « Journal de Confinement 4: du 6 au 12 avril »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.