Lately…

Ces derniers mois, j’ai…

Perdu toute routine d’écriture et sportive, déserté mes cahiers, mon espace virtuel et mes baskets. Je l’ai déploré, mais c’est la vie et j’ai essayé de ne pas me malmener outre mesure…

Vécu des perturbations majeures au boulot. Le navire a tangué et fluctuat nec mergitur mais quand-même. Un peu ne nausée mais la houle n’a pas précipité l’équipage à fond de cale…

Repris une thérapie et réalisé ce faisant que j’avais parcouru un sacré bout de chemin et que j’avais désormais les reins plus solides qu’avant…

Mené à bien un projet théâtral en gestation depuis un an et demi, mis à mal lui aussi par des soucis d’équipage ainsi que par la pandémie et les mesures sanitaires fluctuantes et parfois incohérentes…

Photo de Joël Vandenberghe https://www.studioscene.info/

Poursuivi mes cours de guitare en académie, ainsi que commencé des cours de solfège à proprement parlé. Fini d’être une autodicacte en freestyle. Les progrès sont là…

Ces derniers temps, j’ai:

Regardé (et pas encore terminé) l’excellente série danoise Borgen qui n’en finit pas de me passionner

Vu au cinéma « The French Dispatch » de Wes Anderson et « Madres Parallelas » de Pedro Almodovar que j’ai tous deux adorés. J’avais précédemment été déçue par « Lui » de Guillaume Canet…décidément le cinéma français n’est pas mon préféré…

Eté me balader dans Bruxelles la nuit pour profiter du Festival Bright…un enchantement que je compte bien vivre chaque année…

Lu un tome des « Détectives du Yorkshire » (les cosy mysteries, un plaisir coupable assumé) et « L’hôtel de verre » d’Emily St John Mandel. J’ai adoré ce dernier, de la même autrice que « Station Eleven », un de mes plus gros coups de cœur dont j’avais chanté les louanges ici.

Fait plusieurs virées chez Intratuin, une chaine de jardineries (mais c’est tellement plus que ça) néérlandaise. J’y ai profité de l’ambiance de Noël et fait quelques achats pour installer une déco de Noël féérique chez ma Mamy (elle était ravie).

Re-couru quelques kilomètres sous la pluie, juste après Noël, et eu de bonnes sensations. Le sport m’a vraiment manqué. Je suis retournée deux fois en salle de sport aussi et j’ai ressenti de belles courbatures la deuxième fois.

Eté marcher en forêt, découvert les ruches du Sart Tilman et le petit magasin insolite qu’elles approvisionnent, tenus par un couple de passionnés d’apiculture qui font tout eux-mêmes… Joli, un peu kitsch et délicieux…

Perdu le sommeil et l’appétit puis retrouvé brutalement les deux, actuellement en recherche d’un équilibre, merci décembre…

Contemplé l’avenir avec optimisme

Passé Noël en famille et un superbe réveillon de nouvel an, loufoque à souhaits, entre amis (à grands renforts d’auto tests)…

Bu des boissons chaudes et profité de l’ambiance d’onderdepoort, Slow Now, Get your Mug, Le Tea Late, le glacier Lamorgese et Brey’s…

Onderdepoort

Eté aux thermes et nagé dans l’eau tiède sous la nuit noire, à la lueur des étoiles et des bougies…si relaxant…

Ecrit et reçu des cartes de vœux

Eté sur la foire d’octobre à Liège, entre amis et avec ma filleule. Régressé pas mal en ces deux occasions.

Décoré des oranges avec des clous de girofles, activité méditative satisfaisante, même si exigeant plus de dextérité qu’il n’y parait pour obtenir un résultat un tant soi peu joli.

Craqué sur les décos de Noël et de petits plaisirs variés chez Dille & Kamille

Entamé un traitement orthodontique auquel je songe depuis 10 ans

Caressé des alpagas…

Eté patiné avec ma filleule, sa sœur et leur maman. Eu envie de recommencer avec les enfants et même entre adultes. Ca m’a redonné des envies de montagne, de neige (bon ça c’est perpétuel) et de glisse…

En 2022, sont d’ores et déjà prévus :

De la guitare encore et toujours

Du théâtre, faut-il le préciser

Un atelier d’écriture fin de ce mois de janvier

Un voyage en Norvège en juin

Des fêtes d’anniversaire à n’en plus finir…génération 1982 nous sommes là !

7 réflexions au sujet de « Lately… »

  1. Tes désirs pour 2022 me paraissent plus légers et plus empreints de plaisirs. Je te souhaite de les réaliser.
    Le cinéma français est bien décevant. Il a eu son heure de gloire avant de céder la place au cinéma italien puis espagnol. Ce sont d’autres pays qu’émerge maintenant un cinéma créatif. Les raisons en sont diverses je pense, dont les rapports à l’argent et le sens de la parole.
    Lorsque tu dis « routine » je lis marathon. Certes tu as un niveau sportif qui m’impressionne toujours depuis que tu me l’a décrit, un bon niveau en beaucoup de domaines aussi, mais les marathons vers des objectifs (in)atteignables m’effraient. J’en ai trop courus avant de me poser par obligation et d’y trouver goût.
    Je suis devenue un peu paresseuse et tes analyses, qui me sont souvent fort utiles, me confortent dans mon nouveau tempérament 😊
    Bonne route pour 2022 et bon dimanche.
    Magali

    J’aime

    1. Merci pour ton commentaire. J’ai dû lâcher prise à pas mal de niveaux et je suis toujours un peu en quête d’un équilibre entre les routines qui me structurent et dont j’ai besoin et le risque de me mettre trop de pression pour les respecter. Je n’ai pas de gros niveau sportif mais j’ai besoin de me pousser cela m’aide beaucoup à canaliser l’anxiété. Et surtout je ne le dis pas mais je dors énormément et sans trop de honte. Bonne année 2022 à toi aussi, qu’elle nous rapproche toujours un peu plus de ce qui nous convient et nous fait du bien,c’est le plus important 🍀

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.