La magie de Noël

Et oui, déjà la veille de Noël, déjà le crépuscule de 2023. Malgré les mauvaises nouvelles sur l’état du monde, malgré les tracas pour des personnes proches qui ne vont pas bien, malgré le stress de la fin d’année au boulot, elle a encore opéré, la magie des fêtes. J’ai guetté comme chaque année les premières illuminations derrière les rideaux, dans les jardins, en ville. J’ai mis de l’huile essentielle parfumée à la cannelle dans mon diffuseur, j’ai regardé « Une tempête de Noël » sur netflix (et cela m’a rappelé mon voyage en Norvège, en transit par deux fois à l’aéroport d’Oslo, théâtre des intrigues de cette jolie série), j’ai profité de mon intérieur bien décoré et de boissons chaudes réconfortantes. Et en cette veille de Noël, j’ai décidé de réunir ici les petits plaisirs qui ont jalonné mon bien aimé mois de décembre…

Faire mon sapin bien entendu et aussi profiter de celui que mon amoureux a mis chez lui. Par chance, il aime la période lui aussi et son arbre est même plus joli que le mien. J’ai craqué sur quelques nouvelles décorations chez Intratuin moi…

J’en ai profité pour boire un verre et me promener sur les marchés de Noël de Maastricht, Liège et Visé. Peu friande de la foule et préférant les marchés de Noël artisanaux (sur lesquels je n’ai pas eu l’occasion de me rendre cette année), nous avons terminé hier la soirée dans un café historique de ma petite ville…

Je me suis émerveillée face aux matins couleur pastel avec une vue imprenable sur Liège…

Je me suis offert de jolis livres pour bouquiner au calme dans les prochains jours. « Je serai le feu » de Diglee, le routard « Voyages Italie » qui est sublime » ainsi que « Bournville », le dernier Jonathan Coe en version anglaise. Mais j’aurai l’occasion de reparler de ces pépites.

J’ai bossé mes morceaux à la guitare et passé de belles évaluations dans mon académie. J’ai pris le temps et remis des dizaines de fois l’ouvrage sur le métier. J’ai eu davantage le temps depuis la fin de mon spectacle et ça a porté ses fruits. J’ai fait du sport, pas intensément mais régulièrement, en écoutant à chaque fois ce que j’avais envie de faire plutôt que de suivre à la lettre un programme qui ne m’amuserait pas. Et ça c’est un progrès.

J’ai lorgné sur des boules de Noël d’un autre style que mon style traditionnel (rouge, doré, blanc, vert si vous ne m’avez pas encore cernée) et d’un autre budget aussi. L’an prochain, il se peut que je craque, que je décore un deuxième sapin où une branche à suspendre…

Les merveilles, dans un style slave…chez Sissy Boy

N’oublions pas les plaisirs du palais partagés avec des gens que j’aime. Un repas dans l’atmosphère chaleureuse à La Bonne Femme à Maastricht, après une promenade dans un froid glacial et un tour de grande roue!

Et enfin, un brunch de fin de spectacle, pour se retrouver un mois et demi après nos aventures théâtrales, reposés et festifs, à la Brasserie Curtius, située au pied de la montagne de Bueren dans des bâtiments classés… Un délice et un cadre magnifique. Je ne manquerai pas de tester la terrasse en été….

Voilà, j’arrête ici. Je me rends compte que j’ai bien de la chance d’avoir eu le temps et les moyens de profiter de cette période qui me tient à coeur et je me sens reconnaissante. Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année…

Une réflexion au sujet de « La magie de Noël »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.