Weekend à Utrecht et Amsterdam

Le weekend avant le confinement, je suis partie à Utrecht et Amsterdam. A ce moment-là, on ne pensait pas encore au confinement, on appliquait juste les gestes barrière. C’est ce weekend-là que l’épidémie a vraiment explosé en Italie et c’est depuis ma chambre d’hôtel que j’ai suivi la décision de confiner le nord du pays. Je précise cela pour dire que je n’ai pas été imprudente au regard des informations et recommandations qui nous étaient communiquées. Ce voyage était prévu depuis deux ou trois mois et je l’aurais annulé sans hésiter si je m’étais aperçue que je mettais quiconque en danger.

J’avais réservé pour un hôtel à Utrecht qui se situe à 30min d’Asmterdam et qui nous permettait de rester à Utrecht le vendredi après-midi, puis de profiter d’une pleine journée à Amsterdam en prenant le train puisque nous avions déjà fait deux heures trente de route et donc le plus gros du trajet. Nous avons pris cette décision car les prix des hotels à Amsterdam sont tout bonnement exorbitants, j’en ai fait l’expérience il y a deux ans. Je ne recherche pas le luxe et ne suis pas prête à mettre 200 euros par personne pour une chambre standard. Amsterdam est victime de son succès et est toute petite par rapport à d’autres « stars » telles que Paris, Rome, Londres ou même Copenhague et la loi de l’offre et de la demande permet aux marchands de sommeil de vivre confortablement. Je vous recommande donc chaudement de réserver un appartement ou une chambre aux alentours de la ville et d’y accéder en train, c’est très confortable et je n’ai pas regretté mon choix d’aller à l’hôtel Hunfeld où, en plus, nous avons été upgradées. Notre chambre était grande, confortable et silencieuse là où, pour le même prix, nous avions bénéficié de 8m² à Amsterdam il y a deux ans.

Mais trève de considérations sanitaires et économiques, je vais vous présenter ici les points forts de ce weekend où nous avons malheureusement dû composer avec la pluie. Voici mes coups de cœur :

Utrecht

Le Speelklok Museum, une surprise inattendue nichée dans une église désacralisée toute repeinte de blanc. L’endroit se targue d’être le Musée le plus amusantes Pays-Bas et nous y avons effectivement passé un excellent moment qui nous a fait voyager dans le temps… Il s’agit d’un musée d’instruments de musique mécaniques, c’est-à-dire tout ce qui pouvait (et peut toujours) produire de la musique et même des décors animés sans musiciens. Cela va des pendules aux imposants orgues de foire en passant par les boites à musique et les carillons. C’est très poétique et ça m’a rappelé les musiques qu’on entend sur les foires et toute une série de films et de musiques de la belle époque. Il faut absolument faire la visite guidée, comprise dans le prix (et c’est pas donné, 14,5 euros) car la guide actionne les machines qui peuvent encore l’être pour le plus grands plaisir des grands et des petits (il y avait deux petits enfants et ils ont été extrêmement sages et captivés). Un excellent moment et un lieu insolite.

DSCN0600

DSCN0589

DSCN0602

DSCN0591

Le parcours Lumen, une série d’installations lumineuses disséminées dans les recoins d’Utrecht, dans un tunnel, sous des ponts, à l’entrée des églises… Tous les soirs, des endroits en apparence anodins prennent vie… Je pense que des visites guidées sont possibles et bien sûr avec un smartphone de pointe (chose dont je ne dispose pas), c’est aussi très facile. A l’ancienne, j’avais repéré les endroits sur mon ipod à l’hôtel et les avais reportés manuellement sur le plan de la ville. Rien de tel qu’un bon jeu de piste, que le plaisir de trouver après avoir galéré un peu. Bon, on n’a pas tout trouvé et on a trouvé une installation qui n’était pas allumé, mais c’était une agréable promenade, l’idéal pour digérer avant d’aller se calfeutrer au chaud dans notre chambre d’hôtel.

IMG_5604

IMG_5610

IMG_5614

La gare d’Utrecht est également à voir, elle est moderne et étonnante avec son forum surplombé d’un toit d’alvéoles vitrées. En face, un gigantesque centre commercial ultra moderne, dans lequel je ne suis évidemment pas entrée, préférant flâner dans les cafés et jolies boutiques conceptuelles du centre ville.

DSCN0628

Pour manger, nous avons craqué sur wagamama le samedi au retour d’Amsterdam, une valeur sûre.

Le jour où nous sommes arrivées, nous avons opté pour un Italien le pizza klub, situé le long du canal. C’était délicieux et le serveur était extrêmement drôle et sympathique.

Notre hôtel ne disposant pas de salle à manger (seul un système de petit déjeuner basique qu’on nous dépose devant la porte est proposé mais ils conseillent eux-mêmes d’opter pour un petit déjeuner à l’extérieur), nous sommes allées manger chez Jozef le dimanche avant de repartir. Le lieu est magnifique, à la fois cosy, ancien et industriel. J’ai adoré l’atmosphère et nous avons très bien mangé. Cependant, pour moi qui avais envie de sucré, à part un yaourt aux fruits, il n’y avait pas vraiment d’option petit déjeuner et j’ai opté pour une tarte aux pommes…

IMG_5657

Amsterdam

J’ai déjà parlé de mon amour pour les jardins botaniques dans cet article sur Copenhague. Arrivées à Amsterdam, nous avons pris le métro pour deux arrêts afin de gagner du temps pour nous rendre à l’Hortus Botanicus. Ce n’est pas encore la belle saison, mais les plantes à bulbes sont déjà en fleurs. Nous avons néanmoins profité d’un déjeuner dans l’orangerie, baignée de soleil à cette heure là. Ensuite, la serre des trois climats où l’on passe de l’atmosphère étouffante de forêt tropicale à la chaleur sèche dans laquelle nous en apprenons davantage sur la survie des cactus et plantes grasses. L’hortus est également connu pour sa palmeraie où trônent quelques spécimens centenaires.

DSCN0645

Nous marchons ensuite le long des canaux jusqu’à la plaine des musées. Nous faisons un crochet par le Vondelpark et je trouve enfin les zevenlandenhuizen , une série de sept maisons construites chacune selon le style d’un pays d’Europe par l’architecte Tjeerd Kuypers. Un projet étonnant, amusant et assez réussi, niché dans une rue amstellodamoise typique à première vue.

DSCN0668

Nous poursuivons jusqu’au quartier du Jordaan et plus spécifiquemenent le carré formé par les negen straatjes et leurs jolis cafés, boutiques vintages, ateliers de créateurs et jolis étalages en tous genres…bijoux, jouets en bois, vêtements, design… Je m’offre une paire de boucles d’oreilles en souvenir et nous partageons une pause gourmande chez Pompadour où il est difficile de choisir parmi les mille plaisirs qui s’offrent à nous…

Malheureusement, la journée est passée vite, tout ferme à 18h et il commence à pleuviner… Nous prenons néanmoins notre temps sur le chemin du retour pour la gare, en profitant pour épier les jolis intérieurs néérlandais désormais baignés par des lumières artificielles étudiées qui se reflètent sur le miroir des canaux…

DSCN0685

Une belle journée et sans aucun doute un au revoir et non un adieu…

Et vous, avez-vous déjà visité Amsterdam et Utrecht ? Si oui quels sont vos endroits favoris et vos éventuels bons plans ?

3 réflexions au sujet de « Weekend à Utrecht et Amsterdam »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.